Close
Aya Nakamura victime de violence, triste confidence chez Léa Salamé

Aya Nakamura victime de violence, triste confidence chez Léa Salamé

Si aujourd’hui, Aya Nakamura s’affiche très forte et se montre même parfois agaçante selon son entourage cité dans Le Parisien, c’est qu’elle tenterait de cacher une vieille blessure. Elle a été victime de violence conjugale.

La chanteuse le confirme ce 27 décembre dans le cadre du podcast « Femmes Puissantes », proposée par Léa Salamé sur France Inter.

Et elle n’a pas échappé à une question sur les violences conjugales dont elle a été victime. Elle le confirmait en publiant sur les réseaux sociaux une photo sur laquelle on la découvre visage tuméfié.
Pour autant, elle n’avait pas porté plainte.

« Je l’ai publiée sans forcément attendre quoi que ce soit », a-t-elle confié. « Et quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris etc, je me suis dit : « Ouaw, ah non je ne veux plus en fait ».

« J’avais quand même un peu honte », reconnait la chanteuse, maman d’une petite fille.
Si elle avait pris la décision de publier la photo, c’est d’une façon de dire aux femmes battues qu’elles ne sont pas seules.

« Mon copain de l’époque m’avait tabassée. Je l’ai quitté mais je n’ai pas porté plainte », explique celle qui partage désormais la vie de son manager.
Si aujourd’hui, elle devait être battue, elle ferait face à la justice.

Laisser un commentaire

Close