Audrey Pulvar est taxée de menteuse par le journaliste Bruno Roger-Petit, qui revient dans un billet posté dans le Plus du Nouvel Observateur sur les confidences de l’ex de Arnaud Montebourg.

Le 3 avril dernier, l’ancienne patronne des « Inrockuptibles » avait tiré à boulets rouges sur la gauche, profitant de l’occasion pour raconter avoir passé le 10 mai 1981 à place de la Bastille.
A l’époque, elle n’était âgée que 9 ans souligne Bruno Roger-Petit, qui rappelle dans cette diatribe d’une rare violence, lancée dans le cadre de « Grand 8 », le talk show de Laurence Ferrari sur D8, la journaliste s’est « livrée à un impitoyable réquisitoire contre la gauche de gouvernement à l’œuvre dans ce pays depuis 1981 ».
« Depuis 30 ans, la gauche n’a cessé de nous cocufier », lance Audrey Pulvar, qui affirmait avoir été à la « Bastille le soir du 10 mai 1981 ».
« C’est à ce moment que j’ai compris ce que la politique pouvait changer dans la vie des gens, j’ai cru que les socialistes allaient changer la vie, c’est ce qu’ils avaient promis », dit-elle.
Cette confidence est néanmoins mise en doute par Bruno Roger-Petit, qui rappelle qu’en
« en 1981, Audrey Pulvar avait 9 ans ».
« elle résidait d’ordinaire en Martinique, sa terre de naissance, à 7.000 km de Paris, Paris où elle ne commencera à résider, par intervalles plus ou moins longs, qu’à partir de l’âge de 14 ans ».





Étiqueté dans :
,