Close
Attentat de Nice – un journaliste turc licencié à cause d’un tweet moqueur

Attentat de Nice – un journaliste turc licencié à cause d’un tweet moqueur

Ali Kahriman, journaliste turc, a été licencié à cause d’un tweet moquer sur le terrible attentat de Nice, qui a fait au total 84 morts et 200 blessés dont 18 sont encore dans un état grave.

«C’est sûrement les freins du camion qui ont lâché, ce n’est pas un attentat!, », a-t-il publié sur son compte Twitter.

Suite à ce tweet, l’homme a été licencié par son employeur, l’agence AA (Anadolu Ajans), qui confirme cette éviction dans un bref communiqué.

«Il s’agit d’un tweet que nul ne peut accepter, la direction a décidé de licencier ce journaliste. C’est un message irresponsable et intolérable. Nous ne pouvons pas continuer à travailler avec ce genre d’individus», indique ce communiqué, relayé par Le Figaro TV.

Ce journaliste, qui est par ailleurs arbitre, sera également sanctionné par la Fédération turque de football.

«L’attentat horrible à Nice a coûté la vie à de nombreux innocents. C’est un acte horrible. Toutes les mesures seront prises pour sanctionner l’auteur de ce tweet», fait savoir la fédération turque.

Laisser un commentaire

Close