Close
Ary Abittan accusé de viol – ça prend un mauvais chemin, la crainte de Serge Lama

Ary Abittan accusé de viol – ça prend un mauvais chemin, la crainte de Serge Lama

En attente d’être fixé sur son sort dans la bataille l’opposant à une ancienne maitresse, qui l’accuse de viol, Ary Abittan partagerait peut-être le propos de Serge Lama sur le féminisme. Et les rapports entre les hommes et les femmes pourraient finir mal.

D’après le magazine Public, l’acteur de 48 ans serait entendu par les juges en septembre, alors qu’il devait l’être en juin dernier, dans le cadre d’une affaire de violence.

« Les expertises psychologiques ont pris du temps », a confié une source proche de l’enquête. Il a été impossible de caler quoi que ce soit avant l’été ».
L’attente est donc la seule option qui se profile pour Ary Abittan dont la situation financière ne serait pas reluisante.

La confrontation aurait lieu devant le juge d’instruction au quinzième étage du nouveau tribunal de grande instance de Paris, situé dans le 17e arrondissement.
Des différentes affaires impliquant d’agressions sexuelles impliquant de nombreuses personnalités dont Ary Abittan, Nicolas Hulot, PPDA, Serge Lama en parle lors d’un entretien accordé au magazine Paris Match, où il présent un ultime album hommage à la grande chanson française, « Je suis malade ».
Et il est interrogé sur la façon dont il perçoit l’évoque actuelle.

«Tout a changé, il y a cinq ans, avec l’avènement du féminisme. Il fallait que ça bouge, mais c’est en train de prendre un mauvais chemin. J’ai peur d’une guerre des sexes. Je viens d’une autre époque, avec d’autres dérives », a-t-il indiqué. «Mais vous savez, je n’ai pas eu de succès avec les filles dans ma jeunesse. J’ai été très seul et j’en ai beaucoup souffert. Et à 30 ans, d’un coup, des centaines de femmes se sont jetées sur moi, prêtes à tout, vraiment. Je n’étais pas Weinstein, moi. Je me sentais presque violé. Avant ça, personne ne me regardait ».

1 comment

  1. le Tribunal de Grande Instance n’existe plus depuis le 1er janvier 2020 on parle désormais de Tribunal Judiciaire (regroupement des anciens TGI et des TI )

Laisser un commentaire

Close