Close
Artus (DALS7) ne se sépare jamais de sa ventoline

Artus (DALS7) ne se sépare jamais de sa ventoline

S’il est une chose qui ne quitte jamais Artus, finaliste de Danse avec les stars, c’est bien sa ventoline, confie-t-il dans les pages du Parisien, où il évoque la manière dont il se préparait avant de faire son entrée sur les pistes de danse.

«J’ai essayé sans succès de rentrer dans les vêtements d’entraînement prêtés par les sponsors. Même le XL était trop petit pour moi. Du coup, je suis un vrai Gitan, je mets tout le temps les mêmes trucs. Mon challenge, c’est de trouver des tee-shirts assez longs pour me couvrir le ventre quand je lève les bras ».
Interrogé sur ses grigris, Artus ne se défile pas.

« Mes tatouages ! Et ma Ventoline, qui ne me quitte jamais. Je ne suis pas du tout superstitieux mais très hypocondriaque », répond-t-il à une questions dans ce sens.

Pour être au top avant chaque entrainement, l’humoriste et comédien
prend un Croissant et du Nutella en arrivant le matin en studio.

«Une cure de magnésium et de vitamines, comme toujours en hiver. Et avant une danse un peu sensuelle, on évite les plats à l’ail et tout ce qu’on ne mangerait pas avant un rencard. Pas de choux de Bruxelles avant un tango avec Pietragalla !», explique-t-il.

Artus a évidemment un rituel avant sa chaque prime avec sa partenaire Marie Denigot.
«Elle me met une claque sur les fesses avant chaque prestation. Je n’ose pas trop lui rendre la pareille… », plaisante le finaliste de Danse avec les stars.

Laisser un commentaire

Close