Close
Apolline de Malherbe étrillée par Jean-Jacques Bourdin, elle jubile, l’heure de la revanche

Apolline de Malherbe étrillée par Jean-Jacques Bourdin, elle jubile, l’heure de la revanche

Apolline de Malherbe prend sa petite revanche sur Jean-Jacques Bourdin, qui l’avait incendiée l’an dernier à la suite de la baisse de ses audiences. Et aujourd’hui, c’est lui qui pourrait être écarté à la suite d’une accusation de tentative d’agression sexuelle.

Apolline de Malherbe avait été prise pour cible par son collègue lorsqu’elle a repris en main les commandes de la matinale de RMC.

« Je remarque simplement que RMC a toujours été une radio populaire, proche de l’auditeur, loin de l’entre-soi parisien », lançait-il. Et je ne souhaite pas qu’elle s’égare. Cet éloignement explique sans doute les chiffres actuels ».
Ce tacle, la journaliste n’y a pas goûté.

« Je ne pensais simplement pas que l’ancien buteur chercherait à marquer contre son camp », disait-elle. Les audiences de son interview de 8h35 continuent d’ailleurs encore aujourd’hui à chuter sur l’antenne, davantage que ne baisse la tranche 6h-8h35 ».
Et aujourd’hui, elle pourrait s’en débarrasser dans l’éventualité d’une seconde plainte. Une petite revanche.

«S’il y en a une deuxième, c’est fini pour lui. Comme pour PPDA ou Ménès », explique dans Le Parisien le présentateur d’une chaîne concurrente. «Il y a des enquêtes, rappelle un reporter. On verra s’il y a d’autres témoignages en ce sens. Auquel cas, oui, il faudra sûrement prendre des mesures provisoires ».

Laisser un commentaire

Close