Close
Apaisé par Camilla Parker-Bowles, Charles pardonne un affront à son père, une attaque gratuite

Apaisé par Camilla Parker-Bowles, Charles pardonne un affront à son père, une attaque gratuite

Apaisé grâce à Camilla Parker-Bowles, le prince Charles a finalement réussi à apaiser les tensions avec son père, quelques mois avant sa mort. Les deux hommes ont fait la paix.

Le Monde qui revient sur la disparition à l’âge de 99 ans du mari de la reine Elizabeth rappelle son tempérament et n’hésitait pas à aller à la confrontation. Il pourrait même être humiliant comme il l’ a été avec son fils ainé, le prince Charles, en affirmant que celui-ci ferait un « mauvais roi ».

En 2001, le prince Philip dont les funérailles se dérouleront le 17 avril prochain à Windsor avait affirmé en privé que son fils ainé ne ferait
pas un bon roi.

«L’héritier du trône d’Angleterre, évidemment, « avait modérément apprécié les propos désobligeants d’un paternel qu’il jugeait autoritaire, cruel et brutal ».

Le mari de Camilla Parker-Bowles lui avait reproché durant de très nombreuses années de l’avoir envoyé dans son ancien collège, Gordonstoun, « un pensionnat écossais dont le régime ressemblait plus à celui d’une prison que d’une école.
Mais quelques mois avant son décès, le père et le fils se sont expliqués, et le futur roi aurait pardonné.

Laisser un commentaire

Close