Close
Anne Sinclair ciblée par Bernard de la Villardière

Anne Sinclair ciblée par Bernard de la Villardière

Anne Sinclair a été critiquée par Bernard de la Villardière sur Facebook, où il brise le silence sur les attaques dont il a été la cible suite à la diffusion d’un reportage consacré à la Tunisie.

Le journaliste a en effet consacré un reportage dans son émission  »Enquête exclusive’ à la Tunisie, où il était question en partie de la fortune de l’ex président du clan Ben Ali.
Une interview de Moncef Marzouki, l’actuel président tunisien, a même été diffusée.

Le Huffington Post dont Anne Sinclair est la directrice éditoriale, a publié à cette occasion un article à charge, où il était rappelé que cette séquence a été
‘ été mal perçue par un certain nombre d’internautes, qui dénoncent un acte de ‘promotion’ du clan Ben Ali’.
Via sa page Facebook, Bernard de la Villardière s’est exprimé à ce sujet.

‘Que répondre au flot d’injures ? Pas grand-chose car tout ce qui est excessif est vain. On peut regretter que les réseaux sociaux ne soient pas pourvus de tout à l’égout ! J’ai choisi de laisser libre cours aux commentaires jusqu’à présent car ils sont en eux-mêmes le symptôme d’une maladie congénitale des pays ayant connu des régimes autoritaires. Leurs valets serviles – et notamment certains journalistes – dont mon « confrère » de Tunisie-Secret – pensent que tous les autres sont comme eux achetés ou vendus.

Leur campagne renvoie aux méthodes employées dans les bonnes vieilles dictatures pour disqualifier une information ou une enquête qui gêne : on s’attaque à l’émetteur du message quand on ne peut disqualifier le message lui-même. Et que dire de la violence de ces attaques qui n’ont que l’injure comme argument principal. Quant à la fameuse liste noire, les tunisiens savent bien qu’elle n’a aucune crédibilité ! J’attends avec impatience que l’on apporte la preuve de ma « collusion » avec le régime de Monsieur Ben Ali. Enfin une mention spéciale à Lauren Provost du Huf’Post qui a reproduit ses insanités sans prendre la peine de me donner la parole.

Dommage que le site d’Anne Sinclair ne soit pas plus à cheval sur les règles déontologiques de base. Merci à ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien et rendez-vous ce soir pour la rediffusion d’EE sur la Tunisie sur M6 ! « 





Laisser un commentaire

Close