Close
Anne Nivat, lamentable, à vomir, le piège de Valérie Pécresse passe mal

Anne Nivat, lamentable, à vomir, le piège de Valérie Pécresse passe mal

Anne Nivat sort les griffes contre Valérie Pécresse suite à l’humiliation publique subie par son mari, Jean-Jacques Bourdin dans le cadre de La France dans les yeux, le nouveau rendez-vous politique de BFM TV.

La prétendante à l’Élysée a tenu à faire une mise au point sur l’accusation de tentative d’agression sexuelle portée à l’encontre du journaliste par une collègue.

Sa démarche a été dénoncée dans un premier temps sur les réseaux sociaux. Une instrumentation est évoquée.

« Je n’apprécie pas particulièrement Bourdin et ne cautionne une suprématie mâle utilisée pour des actes dégueulasses à l’encontre de la gent féminine. MAIS, je suis atterré du comportement télévisé de Pécresse face au mis en cause. Au motif de faire le buzz. Lamentable. À vomir ».

Certains ont trouvé la méthode de la candidate à la présidence de la République particulièrement crasse.
« Ce n’est pas digne d’une candidate à l’élection présidentielle », est-il commenté.
Sur le plateau de C à Vous, Anne Nivat a aussi sorti les griffes et a dénoncé l’intervention de Valérie Pécresse.
S’elle partage son engagement contre les violences faites aux femmes, et lorsqu’elle croit à présomption innocence, en revanche, la femme de Jean-Jacques Bourdin « réprouve l’instrumentalisation immédiate, politique et la com ».
L’avocat Gilles-William Goldnadel a de son côté estimé dans C News que «Tant qu’il n’y a pas de mise en examen, (…)on ne jette pas sur la place publique des noms en pâture ».

Laisser un commentaire

Close