Close
Anne Nivat « ignore » Fanny Agostini, méthode pour oublier le scandale

Anne Nivat « ignore » Fanny Agostini, méthode pour oublier le scandale

Anne Nivat a finalement pris le parti d’ignorer les accusations contre son mari, en se focalisant sur son métier, celui de journaliste et de spécialiste de la Russie. Elle parle d’ailleurs cette longue.

Et elle multiplie les interventions sur les tensions en Ukraine, une manière d’occulter les accusations contre l’homme de sa vie. Plus question de s’exprimer sur sa vie personnelle au moment où Fanny Agostini a révélé auprès de Mediapart être celle qui accuse Jean-Jacques Bourdin de tentative d’agression sexuelle.

Et dans la foulée, Sidonie Bonnec, qui présente le jeu Tout le monde à son mot à dire avec Olivier Minne sur France 2, a aussi balancé sur le journaliste.
Carol Isoux, une assistante Jean-Jacques Bourdin chez RMC entre 2003 et 2006, est aussi allée de sa salve. Elle assure s’être enlaidie afin de ne pas attirer l’œil de son patron.

«Par exemple, je m’enlaidissais avec mes vêtements. À tel point que j’ai été convoquée par la direction pour m’entendre dire que je ne pouvais plus arriver au studio ‘en pyjama », a-t-elle déclaré. «Quand vous êtes dans ses bonnes grâces, tout va bien. Sinon vous savez que vous pouvez vous faire humilier, vous faire hurler dessus. Jusqu’à ce qu’il vous aime à nouveau ».

Jean-Jacques Bourdin a démenti ces allégations.

En revanche, Anne Nivat évite ce sujet et se focalise sur son travail, notamment sur ses prises de parole sur France 24 tous les jours à 20.40 dans On va plus loin, qui avec « sérieux et sans hystérie, essaie de raconter le monde ».

 

Laisser un commentaire

Close