Close
Anne-Claire Coudray, une douloureuse rupture, un sentiment de culpabilité

Anne-Claire Coudray, une douloureuse rupture, un sentiment de culpabilité

En couple depuis sept ans avec Nicolas Vix, le père de sa fille, Anne-Claire Coudray serait confrontée à une douloureuse rupture. Elle se sentirait coupable.

C’est l’annonce choc en Une de France Dimanche, qui dans ses pages intérieures n’évoque à aucun moment la vie sentimentale de la journaliste star de TF1.
Il est surtout question du désintérêt des Français pour la vie publique.

« Dans mon métier, je suis confrontée au désamour des téléspectateurs et des Français pour la vie publique », a-t-elle déploré.

Et avec ses équipes à TF1, la remplaçante de Claire Chazal a essayé de changer la donne et de tenter de donner le goût de l’engagement à celles et ceux qui suivent ses rendez-vous sur la première chaîne. Ce ne serait pas gagné.

«On essaye d’expliquer qu’il n’y a pas de candidats aux élections au niveau local, il ne se passe plus rien dans nos vies », a Anne-Claire Coudray, qui est à titre personnel très investie dans une région chère à son cœur, la Bretagne.
Elle a répondu à l’appel de son oncle Jacques Madec, adjoint au maire de Locmariaquer. La journaliste maman d’une petite Amalya, a parrainé le festival Escales Photos, qui déroule chaque année.

« Je garde un sentiment de culpabilité de l’avoir laissé longtemps », dit-elle à propos de sa ville natale.

Laisser un commentaire

Close