Jean-Noël de « l’Amour est dans le pré » s’est livré dans les pages de « Télé-Stars », où il est revenu sur son aventure.

Et il avait notamment regretté la passe d’armes entre ses deux prétendantes Nathalie et Sandrine, dont le comportement a provoqué l’arrêt anticipé du tournage.
De cet épisode, Nathalie y revient lors d’un entretien avec « Télé-Loisirs », où elle explique les coulisses de cette sortie à la plage au cours de laquelle, la jeune femme avait exhorté Jean-Noël à prendre la bonne décision, lui assurant ensuite que sa rivale Sandrine n’était pas son genre de femmes.
Contactée par la rédaction de « Télé Loisirs », Nathalie s’explique sur ces raisons.
« Si on a choisi de couper, on l’a fait sciemment avec Jean-Noël, pour que Sandrine ne soit pas humiliée. Elle est quand même maman d’un petit garçon de 4 ans. On s’est battu pour que l’émission s’arrête, la preuve qu’elle va trop loin. », confie-t-elle, précisant ensuite avoir asséné à sa rivale une gifle.
« Ce qu’elle cherchait, c’est le voyage. Elle est malhonnête. Jean-Noël ne méritait pas ça. C’est une manipulatrice », a-t-elle lancé, affirmant néanmoins ne pas regretter son passage dans cette émission de dating.
Et d’expliquer en outre que le jour de son arrivée à la ferme, elle avait appris la mort de l’un de ses meilleurs amis. « Je suis une femme meurtrie », confie-t-elle, assurant en outre avoir « des sentiments profonds » pour Jean-Noël.