L’ombre de Justine, la langue de vipère de l’ancienne saison de « l’Amour est dans le pré » pèse sur cette nouvelle édition de l’émission présentée par Karine Le Marchand.

Alors que la production et la présentatrice espéraient une saison paisible, après avoir connu un bad buzz la saison dernière, à cause non seulement de Justine, la prétendante de Bertrand, mais également avec Dany, l’éleveur jurassien de vaches laitières qui avait tiré à plusieurs reprises à boulets rouges sur la production.
Et cette nouvelle édition semble également connaître quelques petits tracas, non seulement à cause de Thomas, dont le nom a été cité dans une affaire de maltraitance animale, mais surtout à cause de Sandrine, la prétendante de Jean-Noël, le trufficulteur de 48 ans.
Sandrine ne serait pas un coeur à prendre, et aurait participé à cette émission dans le but de passer à la télé.
Sa rivale, Nathalie, ne s’est pas privée de balancer sur son compte.
« Tu t’arrêtes trop au physique et pas assez à la beauté intérieure de la personne », lance-t-elle au candidat de « l’amour est dans le pré », qui penchait du côté de Nathalie.
« Tu disais que tu aimais les femmes fines, elle est déjà enrobée. Sandrine a les dents écartées, elle a des fesses, du ventre, elle est petite et quand elle s’habille, c’est vulgaire. Une belle paire de seins, ce n’est pas tout dans la vie ! On n’aime pas quelqu’un parce qu’elle a une belle paire de seins.», lance-t-elle.
Et d’ajouter à peu plus tard : « Est-ce que tu peux imaginer une minute que Sandrine sorte avec quelqu’un de 23 ans actuellement ».
« Elle ne te l’a pas dit ? Il l’a recontacté hier soir quand on était à table. Pose-lui la question. Est-ce qu’elle est venue là pour jouer avec toi ? Je ne sais pas… », s’interroge-t-elle.