Close
Alice Taglioni, « cri de cœur », son triste SOS entendu par une ministre

Alice Taglioni, « cri de cœur », son triste SOS entendu par une ministre

Alice Taglioni a bien eu raison de tirer la sonnette d’alarme pour alerter sur les violences subies par les femmes durant cette période de confinement.

Et les chiffres confirment les inquiétudes de la fiancée de Laurent Delahousse. L’heureuse maman de trois enfants – dont le petit Lino né en décembre dernier – tirait la sonnette d’alarme dans un post sur Instagram.
Et ça se confirme !

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a en effet annoncé une hausse des violences conjugales des signalements de 36 % en zone police et de 32 % en zone gendarmerie.
Une spécialiste de cette question délicate, l’avocate Me Isabelle Steyer, confirme dans le Parisien que le confinement – mesure radicale imposée par les autorités afin d’en finir du Covid-19 – « est un terreau propice aux violences ».

« Avec toutes celles qui travaillent contre les violences sexistes et sexuelles, nous avons lancé l’alerte », a fait savoir la femme de loi. Une nouvelle ne manquerait pas de réjouir Alice Taglioni.

La ministre Marlène Schiappa va aider les victimes avec l’ouverture d’une vingtaine de points d’accompagnement éphémères dans des centres commerciaux pour aider les femmes victimes de violence.





Laisser un commentaire

Close