Close
Alexandra Lamy, confinement violences conjugales, triste nouvelle

Alexandra Lamy, confinement violences conjugales, triste nouvelle

Engagée depuis des années contre les violences conjugales, Alexandra Lamy ne pourrait être qu’irritée par une triste nouvelle, annoncée par Le Parisien.

La révélation de « Un gars, une fille » avait lancé un appel sur son fil Instagram contre les violences familiales, surtout en cette période délicate marquée par le confinement. Les violences se sont démultipliées.

« Tout acte de violence conjugale est interdit et puni par la loi », avait-elle rappelé. Pour toute information il faut appeler 3919″.
L’essentiel des gardes à vue est, « depuis le début du confinement, consacré aux violences intrafamiliales », a rapporté Le Parisien, précisant que la distribution des téléphones « grave danger » a franchi la barre du millier en avril.

Mais malheureusement, et cela qui cela qui risque de froisser Alexandra Lamy ou encore Alice Taglioni, « c’est que la justice tourne au ralenti, et l’éventail des réponses pénales s’est réduit ».

Les choses pourraient se débloquer après le 11 mai, date de l’amorce du déconfinement.
Durant cette pandémie mortelle provoquée par le coronavirus, Alexandra Lamy est confinée dans le Gard avec sa sœur, Audrey.

Laisser un commentaire

Close