Close
Albert de Monaco, trop de zone d’ombre, le divorce se profile

Albert de Monaco, trop de zone d’ombre, le divorce se profile

Malgré ses propos rassurants sur sa relation sur avec la princesse Charlène, le prince Albert de Monaco n’aurait pas totalement convaincu. Il y aurait trop de zone d’ombre. Et l’éventualité d’un divorce ne serait pas exclue.

« Jacques et Gabriella lui manquent terriblement mais elle compte rester dans son pays natal jusqu’à ce que son mari lui accorde ce qu’elle réclame : la fin de ce mariage de façade et une compensation financière de 430 millions d’euros. Elle se sent trahie et utilisée. », confiait une source à Globe, repris par le magazine Public.
L’hebdomadaire évoquait une tentative d’extorsion de fonds de la part de Charlène de Monaco, qui n’envisagerait pas de retour. Elle trouverait toujours une raison pour se défiler.

Et ce propos semble conforté non seulement par le magazine allemand Bunte, mais aussi par le magazine Ici Paris qui aussi fait état de l’existence de nombreuses « incertitudes dans les diverses déclarations pour que l’on puisse démentir formellement que le couple ne traverse pas un violent orage ».

En tout cas, un entretien accordé à People Magazine, le prince Albert de Monaco a assuré sur son couple, en rappelant que la mère de ses jumeaux « n’a pas quitté Monaco en colère ! ».

« Elle n’est pas partie parce qu’elle était en colère contre moi ou contre n’importe qui d’autre. Elle s’est rendue en Afrique du Sud pour se concentrer sur le travail de sa fondation et pour passer du temps avec son frère et ses amis », a expliqué le prince Albert, répliquant ainsi au magazine Bunte, qui annonçait leur divorce.
Il a insisté sur les ennuis de santé de la princesse.

Laisser un commentaire

Close