Close
Albert de Monaco soulagé par le retour de Charlène – Cette crainte qui ne le quitte pas

Albert de Monaco soulagé par le retour de Charlène – Cette crainte qui ne le quitte pas

Depuis le retour de son épouse sur le Rocher, après un isolement forcé en Suisse, où elle a été soignée pour épuisement moral et physique, le prince Albert parait plus heureux. Mais une chose le tracasserait. Il refuserait encore de laisser seule son épouse par crainte d’une crise.

Albert Monaco est un homme comblé… Pour le prince souverain monégasque retrouver sa femme et mère de ses enfants, qui est aussi sa meilleure amie, a été un grand soulagement.

«Avant son retour, seul à Monaco, il avait été repéré avec une mine triste lorsqu’il assistait aux événements. Comme s’il lui manquait quelque chose, ou plutôt, quelqu’un », a rapporté Neue Post.
Mais il irait mieux depuis le retour de Charlène de Monaco, qui continuerait cependant à occuper son esprit après avoir composé l’an dernier avec une « décompensation » (épisode psychotique qui peut s’accompagner de bouffées délirantes).

Durant cette crise « terrible » révélée par le magazine Voici, la malheureuse aurait même « blessé sa dame de compagnie » ! Placée, avec son accord et sur ordre du prince Albert de Monaco en cure de désintoxication.
Charlène de Monaco serait depuis suivi par un psychiatre. Et elle irait mieux, et son état s’améliorerait de jour en jour.

L’espoir du prince Albert serait de la voir si épanouie comme elle l’a été lors de la célébration des 10 ans de son règne.
Charlène de Monaco avait livré rare discours, et en français, qu’elle a commencé en vouvoyant son époux.

«Monseigneur, c’est avec une joie immense que nous célébrons ce jour. Je vous félicite et prie pour que votre règne soit long, accompli et serein », a-t-elle commencé, avant de continuer sur un ton plus personnel en tutoyant l’homme de sa vie.

« Plus que personne, je sais ton dévouement absolu pour la principauté, son avenir et le bien-être de sa population. Plus que personne, j’aime ton engagement pour les causes nobles que tu défends avec force. Dans tes pas, nos enfants sont à bonne école. Tu es le prince de coeur, et de mon coeur. Vive notre prince, vive Monaco».

Laisser un commentaire

Close