Close
Albert de Monaco, pression pour le retour de Charlène – Cette fête symbolique célébrée ce 12 novembre

Albert de Monaco, pression pour le retour de Charlène – Cette fête symbolique célébrée ce 12 novembre

Le prince Albert de Monaco aurait mis la pression sur sa femme Charlène de Monaco afin qu’elle revienne au plus vite. Ce serait pour une raison particulière. Un anniversaire en cause.

D’après le magazine Closer, le prince souverain monégasque aurait exercé une petite pression sur sa chère et tendre afin qu’elle revienne au plus vite.
Une fois qu’elle a été autorisée par ses médecins à faire le voyage « direction le Rocher »

Une fois l’autorisation accordée, le prince Albert de Monaco aurait pris les devants « pour écourter son séjour », en Afrique du Sud, où elle s’était réfugiée depuis huit mois pour des raisons de santé. Une infection ORL, et peut-être une cure de désintoxication en cause.

Un avion privé, un Falcon, a été affrété de la principauté. Et il est arrivé le 7 novembre dernier à Johannesburg, ce qui aurait accéléré le départ de la première dame monégasque, qui aurait espéré rester davantage en Afrique du Sud dans le pays ancestral de son enfance.
Encore un peu de fatigue à déplorer.

«Il aura fallu deux heures de discussion pour la convaincre de revenir auprès des siens plus vite que ce qu’elle avait prévu », a précisé la publication.

Et si le prince Albert de Monaco a insisté pour le retour de sa chère et tendre, ce serait non seulement pour la fête nationale du 19 novembre, mais aussi pour que la mère de Jacques et Gabriella soit au palais pour le 12 novembre dernier, date à laquelle la princesse Grace dont l’ombre serait toujours présente, aurait célébré son 92 ème anniversaire.

Laisser un commentaire

Close