Close
Albert de Monaco, immunité diplomatique, « enfant caché », son arme fatale en Italie

Albert de Monaco, immunité diplomatique, « enfant caché », son arme fatale en Italie

Le prince Albert de Monaco a été visé par une plainte pour reconnaissance de paternité par une Brésilienne de 37 ans, « Marisa », qui brise le silence à la télévision italienne. Elle évoque le mari de Charlène de Monaco comme le père de sa fille adolescente.

Pour probable cependant que le prince Albert de Monaco soit contraint par la justice à subir un test ADN et pour cause !

Il jouit d’une immunité diplomatique. Il ne pourrait être visé par une action judiciaire tant qu’il est chef d’État de Monaco.
Par ailleurs, le consentement du père présumé est obligatoire pour se soumettre à un test de paternité.

Dans les médias italiens, cette Brésilienne affirme avoir gardé le contact avec le prince Albert de Monaco jusqu’à ce qu’elle lui annonce sa grossesse.

«Je lui ai dit que j’étais enceinte, il a dit qu’il n’en voulait pas et j’ai dit : je la garde. Il a disparu, c’était dur pour moi », a-t-elle assuré.

Un avocat italien du prince Albert de Monaco a démenti les allégations de cette jeune femme, qui s’était déjà exprimée dans les colonnes du magazine « Bunte ».

Laisser un commentaire

Close