Close
Albert de Monaco ignore Charlène délaissée en Afrique – Une raison protocolaire invoquée

Albert de Monaco ignore Charlène délaissée en Afrique – Une raison protocolaire invoquée

Si le prince Albert de Monaco ne rend que très rarement visite à sa chère et tendre, Charlène de Monaco, coincée en Afrique du Sud, ce serait pour une question de protocole.

Le Soir Mag qui s’interrogeait sur les véritables causes de l’exil en Afrique du Sud de la première dame de Monaco faisait état de la distance de son illustre mari. Charlène de Monaco serait ignorée.

« Absente à l’incontournable Bal de la Croix-Rouge du mois dernier, elle ne fut surtout pas là pour fêter ses dix ans de mariage avec lePrince Souverain le 3 juillet ! On notera qu’Albert II lui-même ne s’est pas rendu à son « chevet » sud-africain pour la même importante occasion, alors qu’il dispose d’un jet privé pour ses moindres déplacements », a rappelé la publication. Un mois plus tôt, il lui avait d’ailleurs amené leurs enfants, les jumeaux Jacques et Gabriella (6 ans), pour célébrer en famille l’anniversaire de leur cousine, la fille de Sean Wittstock ».

Le prince Albert lui avait aussi rendu visite fin août. Et depuis plus rien.
Ce serait pour une raison de protocole.

Hors de question de multiplier les déplacements avec ses héritiers au trône, Gabriella et Jacques. Un accident n’est pas exclu.

Il serait dans la même situation que le prince William, en tant que deuxième héritier de la couronne juste derrière son père Charles. Le duc de Cambridge ne devrait pas voyager avec son fils George – troisième héritier de la couronne – selon le protocole royal.

« Et George et Charlotte ne devraient pas non plus voyager dans le même avion, étant donné que Charlotte est la quatrième héritière dans la lignée », a expliqué le magazine Elle.

Une permission spéciale doit être demandée à la Reine.

« bien qu’il n’y ait pas de règle officielle à ce sujet, les héritiers royaux ont voyagé ensemble par le passé, c’est un fait que la reine peut accorder », a confirmé une source.

Laisser un commentaire

Close