Close
Albert de Monaco hyper protecteur de Charlène – guettée par une maladie neurologique

Albert de Monaco hyper protecteur de Charlène – guettée par une maladie neurologique

Si Charlène de Monaco est ménagée et ultra protégée par le Palais, en particulier par le prince Albert de Monaco, ce serait par crainte d’une cris d’épilepsie.

Il s’agit d’une manifestation d’une hyperactivité cérébrale résultant d’une « hyperexcitation » des cellules nerveuses, les neurones du cortex cérébral.

Et le magazine Ici Paris, la première dame du Rocher aurait victime d’une crise d’épilepsie après avoir subi une greffe osseuse l’an dernier en Afrique du Sud. À l’époque, elle a été hospitalisée.

Cette pathologie, chronique ou non, qui touche rien qu’en France quelque 600 000 personnes.

Dans le cas de Charlène de Monaco, « l’épilepsie, non récidivante apparemment, nécessiterait beaucoup de ménagement ».

Ce serait la raison pour laquelle ses sorties publiques se feraient au compte-goutte.

La maman de Jacques et Gabriella, même si elle s’affiche relativement en forme, comme lors de son passage au Grand Prix, « ne serait pas encore prête pour reprendre ses complètes activités ».
« La famille aurait d’ailleurs déserté ses appartements privés au palais pour la ferme de Roc Agel, véritable havre de paix niché dans une forêt d’ormes et de pins dans l’arrière-pays », est-il précisé.

Laisser un commentaire

Close