Close
Albert de Monaco, faux-bond de Charlène encore fragilisée à Dubaï, le SOS à Stéphanie de Monaco (photo)

Albert de Monaco, faux-bond de Charlène encore fragilisée à Dubaï, le SOS à Stéphanie de Monaco (photo)

Finalement, encore fragilisée par les conséquences de sa maladie, Charlène de Monaco n’a pas pu se rendre avec son mari à Dubaï, et elle a été remplacée de pied levé par la princesse Stéphanie de Monaco.

Cette dernière était accompagnée par ses enfants, qui se sont fait un point d’honneur à le faire savoir sur les réseaux sociaux. Pour autant, ils n’ont participé à aucune activité protocolaire.

Le magazine Voici affirmait début novembre qu’Albert de Monaco devrait retrouver son épouse Charlène, alors coincée en Afrique du Sud, pour l’Exposition universelle de Dubaï, qui s’est ouverte le 1er octobre.
Cette information ne s’est pas confirmée, sans doute à cause de la vulnérabilité de la première dame monégasque.

Dans son numéro daté du 12 novembre, le magazine Voici a inquiété sur son état. La maman de Jacques et Gabriella serait encore fragile.

« Elle est sevrée depuis sept semaines, mais assez fébrile à l’idée de devoir affronter la vie qu’elle a voulu fuir, avec son cortège d’obligations et de pressions », a expliqué une source proche de la famille princière.
La belle-sœur de la princesse Stéphanie de Monaco serait surtout terrifiée par l’approche du 19 novembre, celui de la fête nationale, un événement qu’elle n’aurait jamais aimé.

Laisser un commentaire

Close