Close
Albert de Monaco face au complot, en pleine guérilla pour protéger Charlène attaquée à l’étranger

Albert de Monaco face au complot, en pleine guérilla pour protéger Charlène attaquée à l’étranger

Après avoir été visé par un complot de l’étranger afin de saper son autorité, le prince Albert de Monaco ne lâche rien. Il continue la guerre, tout en s’occupant de Charlène de Monaco encore fragilisée. La princesse serait aussi visée par ce complot.

Paris Match faisait état de l’existence ce complot l’an dernier.
«À l’origine des calomnies, l’intention du prince de se débarrasser de quelques barons de la politique pour faire émerger de nouveau talents », expliquait Stéphane Bern, proche de la famille princière de Monaco.

Certains proches du prince souverain de Monaco, peut-être même son épouse Charlène, ont été ciblés par une campagne de déstabilisation menée par des sites « détenus par des sociétés-écrans et hébergés aux États-Unis, en Inde, en Islande, ou encore en Russie ».

Il est reproché au prince Albert de Monaco sa volonté de changer de personnel politique, et de mettre en avant des jeunes.
« On ne peut pas garder les gens en place pendant des décennies au sein du gouvernement princier », a-t-il indiqué.

Et ce 17 janvier, ce changement est confirmé.
Après avoir rendu visite à son épouse en Suisse, où elle serait soigné, le prince Albert de Monaco a présidé première réunion de Son nouveau Cabinet dirigé par M. Laurent Anselmi.

« Le Cabinet princier est constitué de deux Conseillers : Mme Sophie Vatrican, en charge des questions financières et budgétaires mais aussi de la culture et de l’éducation. Mme Isabelle Costa sera, quant à elle, responsable des questions européennes, mais également du secteur de la santé et du social », indique notamment le compte Instagram du Palais princier.

 

Laisser un commentaire

Close