Close
Albert de Monaco, divorcer avec Charlène, c’est en dernier recours

Albert de Monaco, divorcer avec Charlène, c’est en dernier recours

Pour des raisons religieuses, et certainement aussi par amour, le prince Albert de Monaco ne serait pas près de divorcer de Charlène de Monaco, la mère de ses adorables jumeaux, qui vient à peine de faire son grand retour sur le Rocher.

C’est la Une du magazine allemand Das Neue Blatt, qui revient en filigrane sur le deal présumé entre le prince souverain du Rocher et sa tendre épouse. Les millions auraient calmé les ardeurs de la princesse.

Il s’agit de cette supposée entente à 12 millions d’euros, ébruitée par le magazine Voici, et mise par ailleurs en doute ce 25 mai par le magazine «Point de Vue ». Ces tumeurs seraient qualifiées de blessantes par l’entourage du couple princier.

Les Monégasques « préfèrent voir moins souvent la princesse, et la savoir préservée et présente pour Jacques et Gabriella, que de risquer un nouveau burn out », rapporte en outre la publication.

L’épouse du prince Albert de Monaco « sait que son équilibre est à ce prix, et qu’elle peut compter sur son mari pour respecter ce rythme progressif qui s’inscrit dans la durée ».
Durant son absence, le prince souverain du Rocher a d’ailleurs « pris l’habitude de se faire accompagner très régulièrement par ses enfants, que ce soit lors de sorties officielles ou pour des activités programmées spécialement à leur intention ».
En avril, ils s’étaient affichés Disneyland.
Cela permet à Charlène de Monaco de prendre tout son temps pour se remettre d’aplomb.
« La princesse renoue progressivement avec ses obligations. Elle se porte très bien, elle a fait des apparitions publiques et en fera d’autres à l’avenir. », a déclaré le prince à la presse suédoise.

Laisser un commentaire

Close