Alain Juppé ne compte pas soutenir François Fillon, candidat LR à la présidence de la république, si celui-ci devait se lier avec Sens Commun, indique Le Canard Enchainé dans son édition du 19 avril.

Sens Commun, une association catholique, qui comme le rappelle le Monde, est née de la contestation du « mariage pour tous ».

« Le 23 avril 2013, la France devenait le 14e pays à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. Ce vote intervenait au terme d’un an de manifestations d’opposants au texte de loi, organisées par diverses associations, de l’institut Civitas, bras politique des catholiques intégristes, au collectif de laïcs La Manif pour tous », indique le quotidien.

«Constatant l’échec de leur mobilisation dans la rue, certains membres de ce collectif ont décidé de renoncer à l’étiquette apolitique de La Manif pour tous pour fonder un mouvement politique : Sens commun ».

Et d’après le Canard Enchainé, Alain Juppé, candidat malheureux à la primaire de la droite n’est pas fan de cette association.

Il aurai déclaré : « Je ne soutiendrai pas un gouvernement dont la ligne serait dictée par Sens commun. C’est simple, je serai dans l’opposition ».





Étiqueté dans :
,