Close
Adeline Blondieau – Pourquoi se mure-t-elle dans le silence ?

Adeline Blondieau – Pourquoi se mure-t-elle dans le silence ?

Cité par «Gala», l’avocat d’Adeline Blondieau, Alexandre Blondieau, explique la raison pour laquelle sa cliente n’a jamais déposé plainte contre Johnny Hallyday qui est supposé avoir abusé d’elle sexuellement lorsqu’elle était adolescente.
«Adeline ne porte aucune accu­sa­tion», tient à préci­ser le frère et avocat de la star de « Sous le soleil », Alexandre Blon­dieau, cité par l’hebdomadaire.

«Elle n’a pas l’in­ten­tion de dépo­ser plainte. Si elle l’avait voulu, elle l’au­rait fait depuis long­temps, et de toutes façons, les faits sont pres­crits ».

«En l’oc­cur­rence, il s’agis­sait de répondre au ques­tions de la prési­dente du tribu­nal correc­tion­nel. Puisqu’on attaquait en diffa­ma­tion un passage du livre, il fallait qu’A­de­line s’ex­plique sur ces propos-là. Elle a resi­tué le contexte. En disant simple­ment la vérité pour répondre à des ques­tions, comme on doit le faire dans un tribu­nal », confiait encore l’avo­cat.

Interrogé sur ce silence de la comédienne, l’avocat évoque « la pudeur ».

La psychiatre Muriel Salmona, auteur de Violences Sexuelles (à paraître le 7 octobre aux Ed. Dunod), livre de son côté une toute autre piste.

« Très rares sont les enfants ou les adoles­cents qui arrivent à parler. Ils se sentent coupables et honteux. Le plus souvent l’agres­seur les a mani­pu­lés pour leur faire croire qu’ils sont respon­sables, qu’ils méritent ce qui est arrivé. Seules 20 à 30 % des victimes sortent du silence», explique-t-elle. «Et quand l’agres­seur est quelqu’un de connu, d’im­por­tant, d’ad­miré, c’est encore plus diffi­cile d’en parler : les victimes sont persua­dées – à juste titre – que personne ne les croira.».

Laisser un commentaire

Close