Close
Accusé de mentir sur son CV, Bruno Le Roux brise le silence

Accusé de mentir sur son CV, Bruno Le Roux brise le silence

Accusé d’avoir gonflé son CV, Bruno Le Roux, ministre de l’intérieur, brise le silence sur cette affaire.

Dans une biographie dévoilée sur le site du ministère de l’intérieur, il était affirmé que Bruno Le Roux a suivi ses études à HEC et l’ESSEC. Or, d’après plusieurs sources sur la toile, le politicien ne figure sur aucun fichier de ces écoles.

Contacté par Paris Match, le ministre explique avoir été surpris par cette polémique.

«Quand j’ai fini mes études, j’ai passé un examen sur dossier permettant d’accéder à un DEA nouvellement créé. Comme les diplômes universitaires, il était délivré par l’université, en l’occurrence par Nanterre, mais assuré par le programme doctoral de HEC et de l’Essec. La moitié des études se déroulait sur le campus de l’Essec et l’autre moitié sur le campus de HEC », explique-t-il.

Bruno Le Roux assure que l’erreur a été commise «sur mon blog tenu par un militant», qui a «reinterprété» son CV.
«J’ai beaucoup d’admiration pour ces deux formations mais dans aucune interview, à aucun moment je n’ai prétendu que j’étais ancien élève des cursus normaux de ces écoles », fait-il savoir.





Laisser un commentaire

Close