Close
Abd al Malik victime de racisme

Abd al Malik victime de racisme

 

Abd al Malik s’est confié dans les pages à la dernière édition de VSD, occasion pour lui de revenir sur le climat malsain qui règne en ce moment en France.


Après Kery James qui dénonce la libération de la parole raciste dans son dernier titre « Lettre à la république », c’est au tour d’un autre rappeur, en l’occurrence Abd al Malik, d’appeler à la tolérance dans cette France où transpire un « drôle de climat»
Cet entretien avec VSD est l’occasion pour celui qui portait plainte pour diffamation contre Hatem Ben Arfa d’évoquer une petite anecdote qui remonte à l’époque de l’investiture de Barack Obama à la présidence des États-Unis.
Alors qu’Abd al Malik se trouvait sur le plateau d’une émission de radio, un producteur est venu à sa rencontre. «Il est venu me trouver pour me dire : ‘Félicitations !’ ‘Félicitations ? Mais pour quoi ?’, lui-ai-je rétorqué. Il s’est mis à bredouiller puis à rougir quand mon manager a dit : ‘Ah, vous voulez dire félicitations pour Obama ?’ », se souvient-t-il.
« Tu as beau être français, tu restes noir aux yeux de l’autre et donc pas français, et ça c’est terrible », déplore-t-il.





Laisser un commentaire

Close