Valérie Trierweiler et François Hollande raillés par Alexandre Jardin

Valerie Trierweiler François Hollande Alexandre Jardin

Les amours cachées de Valérie Trierweiler et François Hollande ont été abritées par le plus gros paparazzi de France.



C’était courant 2006 alors que celui qui allait devenir président de la république était encore engagé dans une relation avec Ségolène Royale, la maman de ses quatre enfants.
Cette confidence, c’est l’écrivain Alexandre Jardin qui l’a faite lors de son passage sur le plateau de l’émission «Vous trouvez ça normal ?! », le rendez-vous de Bruce Toussaint sur France 2, dans le cadre de la promotion de son dernier livre « Joyeux Noël».

Et à cette occasion, il n’a pas pu s’empêcher de faire cette révélation, racontant qu’en 2006, il était en vacances en Bretagne, “chez le plus gros paparazzi français” lorsqu’un François Hollande avait téléphoné.
Il voulait simplement échapper…aux paparazzis ! «Et alors, au bout d’un moment je comprends que l’homme politique habitait chez le paparazzi à Paris, puisque son appart’ était vide et qu’il était avec sa petite amie. Je comprends également au fur et à mesure qu’il s’est fait lourder par sa femme. On part un matin pêcher et je pars dans un fou rire, c’était Hollande», raconte Alexandre Jardin qui se moque gentiment.

«C’était Hollande qui habitait chez le plus gros paparazzi français et qui essayait d’échapper aux paparazzi et j’ai trouvé ça, mais à mourir de rire de folie. Quand on pense qu’aujourd’hui ils font des procès aux paparazzi et qu’ils les gagnent, je trouve ça hallucinant», déplore-t-il.

Laisser un commentaire