Henri Guaino, dans la peau de Roselyne Bachelot, il se suicide

 
05/07/2012 à 19:50

Si Henri Guaino devait se retrouver 24 heures dans la peau de Roselyne Bachelot, il se suiciderait.



C’est la confidence faite par l’ancien conseiller du président de la république, Nicolas Sarkozy, lors de son passage sur le plateau de « Grand Journal », le rendez-vous quotidien de Michel Denisot sur « Canal Plus »
A la question posée dans le cadre de la séquence « boîte à questions », qui lui demandait ce qu’il ferait si jamais il devait se retrouver durant une journée dans la peau de l’ancienne ministre, Henri Guaino répond :
« 24h dans la peau de Bachelot ? Je me suicide », a-t-il lâché.

Le contentieux entre les deux politiciens remonte à l’analyse faite par Roselyne Bachelot dans son dernier livre « A feu et à sang » où elle dénonçait la droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy.



Rejoignez-nous sur Facebook


LeGossip.net - 2014 - Mentions légales