Claude Chirac invité par Michael Jack­son à Never­land «Il était d’une gentillesse sans limites»

20/03/2017 à 20:40

En juillet 2002, lors d’un séjour à Los Angeles, Claude Chirac avait eu la chance d’être convié par Michael Jack­son à Never­land, son célébre ranch.



«Un van est venu nous cher­cher chez les Peck, raconte Claude Chirac lors d’un entretien accordé au JDD. Mon fils, Martin, qui avait 6 ans, était du voyage. Après quelques heures de route, nous avons décou­vert un ranch gigan­tesque où tous les chemins inté­rieurs étaient sono­ri­sés avec de la musique».

« Nous avons pris un verre dehors, ajoute la fille de Jacques Chirac. Un employé a averti Michael qu’un jeune couple était devant les grilles. Michael les a fait entrer et leur a fait visi­ter les lieux. Il était d’une gentillesse sans limites, loin de ce qu’on a pu dire par la suite ».

« Les enfants étaient ravis : il y avait un distri­bu­teur de bonbons à dispo­si­tion, précise-t-elle. Je me souviens aussi de son bureau, avec une biblio­thèque immense. Des livres étaient ouverts, ce n’était pas une façade cultu­relle».

«La salle de projec­tion se trou­vait dans un bâti­ment où j’ai d’abord été intri­guée de voir trois chambres aména­gées sous verre, avec plusieurs lits, se rappelle Claude Chirac. En fait, Michael travaillait avec des asso­cia­tions qui œuvraient à réali­ser les rêves d’en­fants hospi­ta­li­sés et il avait créé ces chambres pour les gamins alités sous bulle. Never­land était certes un lieu de vie extra­va­gant mais c’était surtout un lieu utile aux autres, ceux qui avaient été abîmés par l’exis­tence ».




Rejoignez-nous sur Facebook


LeGossip.net - 2016 - Mentions légales