Attentats -Sandrine Kiberlain et Sylvie Testud, des réactions intimes et instantanées dans Grazia

23/11/2015 à 22:00

Tout comme Closer, le magazine «Grazia », consacre cette semaine un dossier aux attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés.




Pour l’occasion, il est demandé à Elsa Wolinski, Sandrine Kiberlain, Sylvie Testud de faire cas de leurs réactions « instantanées » et intimes, à la suite du drame qui a secoué la France.

Dans sa dernière édition, « Grazia » propose en Une une photo d’une jeune fille avec sur sa joue une tour Eiffel intégrée au symbole du Peace & Love.
« Ensemble nous continuerons à vivre, aimer, créer, sortir, lire, échanger, traîner dans la nuit, être libres de nos choix. ».

Le magazine en profite pour demander à plusieurs artistes d’envoyer un « instantané », une réaction personnelle et intime face à l’horreur de ces attentats.
Elsa Wolinski, la fille Georges Wolinski, le caricaturiste qui avait perdu la vie dans un attentat à Charlie Hebdo, a choisi un dessin de son père.
« Pour moi, entrer en résistance, c’est refuser de vivre dans la plus immonde des peurs, celle de l’autre », glisse-t-elle.

Le dessin représente un marché. Une femme plantureuse au premier plan, pour le plaisir des yeux. Plus loin, deux hommes discutent. L’un dit : « quand je suis effrayé par la violence du monde je pense à une soupe au pistou ». L’autre répond : « c’est vrai. Quel bonheur tous ces légumes qui s’entendent si bien ensemble, malgré leurs différences ».

Sandrine Kiberlain, elle, reprend une photo en Noir et Blanc d’un couple mais recouvre cette photo de tâches rouges, montrant ainsi notre Paris ensanglanté. Le titre de son instantané : « Vendredi 13 novembre 2015 ».




Rejoignez-nous sur Facebook


LeGossip.net - 2016 - Mentions légales